A propos

C’est assez fou quand on y pense.

Assez fou d’avoir dit oui à une proposition qui semblait folle.

Assez fou d’avoir réussi à clore une situation intenable et qui semblait inexorable.

Assez fou d’être allés fêter ça au bout du monde, d’avoir parcouru une île et gravi ses montagnes, goûté ses vins, rencontré les insulaires et rempli ses yeux de paysages pour les retrouver plus tard en fermant les paupières.

Assez fou d’avoir fait ses valises, de les avoir jetées dans la voiture, d’avoir traversé deux frontières et tenté de créer un chez-soi

Assez fou de vivre à nouveau à distance, de savourer les moments ensemble, de ravaler ses larmes à chaque séparation.

Assez fou d’être allée s’installer au pays des vaches mauves quand on aime tellement la mer, les embruns, l’odeur d’iode.

Assez fou de tenter de trouver un substitut à l’océan dans le chlore des piscines.

Assez fou de croire qu’au pays des vaches mauves, une cigogne trouvera le chemin d’un chez-nous que nous cherchons encore.

Assez fou de repartir de zéro quand il parait qu’on avait déjà tout.

Assez fou…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s